Aller au contenu

Le blog des gourmandises de la vie

On vous file nos trucs, nos trouvailles et nos astuces sur les gourmandises de la vie. Nous sommes deux gourmets gourmands, « les deux plus grands jouisseurs que je connaisse » disait un vieil anar sur le marché, et nous adorons partager ce/ceux que nous aimons ! D’un tour de main aux livres gourmands, en passant par le choix d’un bon matériel ou une sélection des producteurs, artisans et restaurateurs qui participent à rendre ce monde plus beau et plus savoureux

  • Ma recette des falafels maison. 100% végétalien.

    Ma recette des falafels maison. 100% végétalien.

On vous file nos trucs, nos trouvailles et nos astuces sur les gourmandises de la vie. Nous sommes deux gourmets gourmands, « les deux plus grands jouisseurs que je connaisse » disait un vieil anar sur le marché, et nous adorons partager ce/ceux que nous aimons ! D’un tour de main aux livres gourmands, en passant par… Lire la suite »Le blog des gourmandises de la vie

OPUTAIN se lance le défi de vous faire aimer un sandwich ciabatta au sauté de veau, un wrap 100% végétal ou une tourte aux blettes provençale, et d’en redemander !

Parce que la street food ce n’est pas que de la mal bouffe, ce n’est pas que du trop salé, du trop sucré et du trop gras. Bon même si on est d’accord, le gras c’est la vie, mais point trop n’en faut ! Alors que la street-food c’est la vie, c’est ce que nos grand-pères et grands-mères emmenaient dans leur gamelle le matin pour manger sur un banc le midi ou assis à l’ombre d’un arbre pendant les moissons.

La street-food peut être ces trucs frits ou gras, c’est des fois sympa, mais c’est aussi pour nous ce retour à une cuisine qui a du goût, qui réconforte, qui peut se manger le cul sur un trottoir ou un banc entre midi et deux, en marchant quand on est à la bourre, ou encore à table, que ce soit celle de votre salon devant un film ou celle d’un bistrot en attendant le grand amour ou, à défaut, un crush tinder.

Oui, la street-food c’est juste de la nourriture qu’on peut manger dans la rue. C’est de la cuisine de tous les jours qu’on peut faire chez soi. Rien ne l’empêche d’être gourmande, saine, pas frite, pas trop grasse, faut pas déconner non plus.

La cuisine, c’est comme la vie ! Tout est possible mais y a un Ordre !

La cuisine a comme base la vie, le vivant, et dans la vie TOUT, vraiment tout est possible. OPUTAIN essaye, sans trop vous brusquer, de vous faire redécouvrir la cuisine, la vraie, mais dans un ciabatta, une tortilla, un nan ou un burrito.